No: 320, 31 Octobre 2019, Communiqué De Presse Concernant Les Résolutions Adoptées Par Le Parlement Français Sur L'opération Source De Paix

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 01.11.2019

Nous condamnons fermement et rejetons les résolutions adoptées par le Sénat et l'Assemblée nationale français sur l'Opération Source de paix.

Il est bien clair que l’adoption de ces résolutions reflète la déception de la France émanant du fait que ses efforts visant à établir un état terroriste n‘ont pas abouti.

Par de telles démarches, le Parlement et le gouvernement français qui soutient ces résolutions, ont une fois de plus déclaré au monde qu'ils se rangeaient du côté de PYD/YPG, qui est la branche syrienne du PKK et une organisation terroriste désignée par l'UE. Pour nous, l'attitude du Parlement de ce pays, où les terroristes sont accueillis au plus haut niveau au Palais de l'Elysée, n'est guère surprenante.

Malgré les avertissements répétés de la Turquie à ses alliés contre un partenariat avec l'organisation terroriste PYD/YPG afin de lutter contre une autre organisation terroriste, à savoir DAECH; la France, sous couvert de combattre DAECH, a soutenu une organisation terroriste qui représente une menace existentielle pour la sécurité nationale de la Turquie et a insisté sur l'erreur d'identifier les kurdes syriens avec PYD/YPG.

Le prétendu "romantisme de PYD/YPG", qui paralyse la perception de réalité du Parlement et du Gouvernement français, a rendu la France sourde et aveugle contre l'oppression de PYD/YPG, qui prétend représenter les Kurdes, dans toutes les régions sous son joug en Syrie, exercée contre toutes les populations, particulièrement les Arabes et les Kurdes ainsi que les Turkmènes et les Chrétiens.

Comme nous l'avons maintes fois répété, l'Opération Source de Paix a été menée sur la base du droit international, conformément à notre droit de légitime défense énoncé à l'article 51 de la Charte des Nations Unies et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la lutte contre le terrorisme. La légitimité de l'opération a également été réaffirmée par nos récents accords avec les États-Unis et la Russie.

Nous avons précédemment nié ou élucidé toutes les allégations formulées par les membres du Parlement et les responsables gouvernementaux au cours des délibérations au Parlement, par nos déclarations faites jusqu'à présent à la communauté internationale et à nos interlocuteurs étrangers au plus haut niveau. L'adoption par le Parlement français des résolutions incompatibles avec les faits malgré toutes nos initiatives et déclarations ne peut s'expliquer que par son parti pris et son manque de bon sens à l'égard de la Turquie, et par le désespoir de la France vis-à-vis de la Syrie.

Aucun pays ne peut faire la leçon à la Turquie sur la lutte contre DAECH. Un État hésitant même à assumer la responsabilité de ses propres citoyens en Syrie qui ont rejoint le DAECH, n'a aucun droit de porter des accusations contre la Turquie qui a combattu corps à corps sur le terrain contre le DAECH, a perdu des soldats comme martyrs et a mené continuellement des opérations contre DAECH.

Il n'est qu'une ironie historique que ceux qui prétendent que l'Opération Source de paix interromprait les efforts visant à trouver une solution politique au conflit syrien aient adopté la dernière de ces résolutions le même jour où le Comité constitutionnel s'est réuni pour la première fois, en donnant ainsi un nouvel élan au processus politique.

Nous invitons une fois de plus le Parlement et le gouvernement français à se ranger du côté de la Turquie, leur alliée de l'OTAN et leur alliée européenne, et non des terroristes dans la lutte contre le terrorisme, et à faire preuve de solidarité avec la Turquie.

Lundi - Vendredi

09:00 - 13:00 / 14:00 - 17:00

ATTENTION! VEUILLEZ PRENDRE VOTRE RENDEZ-VOUS PAR LE SITE INTERNET www.konsolosluk.gov.tr POUR TOUTES LES DEMARCHES CONSULAIRES.
01/01/2020 01/01/2020 Nouvel An
10/04/2020 10/04/2020 Vendredi Saint
13/04/2020 13/04/2020 Pâques
21/05/2020 21/05/2020 Jeudi de l'Ascension
01/06/2020 01/06/2020 Lundi de Pentecôte
31/07/2020 31/07/2020 Fête du sacrifice
01/08/2020 01/08/2020 Fête Nationale de la Suisse
10/09/2020 10/09/2020 Jeune Genevois
29/10/2020 29/10/2020 Fête de la République
25/12/2020 25/12/2020 Noël
31/12/2020 31/12/2020 (Fête de la Restauration de la République)
01/01/2021 01/01/2021 Nouvel An